Par ANONG, membre de Forus en Uruguay.

Entre 2018 et 2020, chez ANONG, nous avons conduit le projet de développement des compétences « Fortaleciendo la sociedad civil organizada : hacia más sociedad, hacia más derechos ». Cela fut une opportunité précieuse qui nous a permis de nous positionner comme plateforme de référence au sein du tissu social uruguayen.

LAsociación Nacional de Organizaciones no Gubernamentales Orientadas al Desarrollo, ANONG, est une plateforme de deuxième niveau qui regroupe presque 50 organisations sociales en Uruguay. Ces dernières se consacrent à différent sujets : l’enfance, l’adolescence, l’éducation, le travail, le genre, l’environnement, l'habitat et le logement, les Droits de l’Homme, le bénévolat, l’accessibilité et le développement territorial ; pour en citer quelques uns. Depuis 1992, ANONG cherche à contribuer, par nos perspectives et expériences, au processus des politiques publiques orientées vers le développement.

Le projet « Fortaleciendo la sociedad civil organizada : hacia más sociedad, hacia más derechos », qui a pu compter sur le soutien de Forus, a été une véritable opportunité de développement pour notre plateforme, tant au niveau de ses compétences que des organisations qui en font partie. Quatre cycles consistant à aborder différents thèmes que nous considérons comme primordiaux : la place des organisations dans la mise en œuvre des ODD, son autonomisation dans le cycle des politiques publiques, le développement des compétences de porte-parole et de suivi, l’évaluation et l'exigibilité des politiques publiques. Ces cycles ont donné lieu à des instances de discussion, de compétences et d’élaboration de positionnements collectifs qui ont permis de développer une base politique et conceptuelle, qui pourrait être transférée à d’autres instances de l’activité de la plateforme.

De plus, ce projet a permis de renforcer l’action de la gestion interne d'ANONG, en particulier dans les deux domaines suivants : la gestion administrative financière et la gestion communicationnelle. Pour la première, les processus ont été mis à jour et le capital humain de l’organisation a été consolidé. Pour la seconde, l’activité réalisée par la plateforme a été rendue visible auprès de différents publics d’intérêt.

Durant sa mise en œuvre, le projet s’est retrouvé confronté à plusieurs défis. L'ANONG reste malgré tout une organisation en développement et possède des ressources limitées face aux obligations politiques et de gestion nécessaires. Néanmoins, nous parvenons à accomplir de manière satisfaisante les objectifs proposés, avec des résultats que nous considérons comme très précieux.

Le projet abouti, nous pouvons assurer qu'ANONG est renforcée dans ses compétences, en mesure de développer son action collective et d'offrir des opportunités débouchant sur l'amélioration des actions des organisations partenaires et, surtout, sur les populations avec lesquelles elles travaillent.


Cliquez ici pour voir un résumé vidéo du projet.