Par Ronan Doyle, Responsable de la communication et de l'engagement public à Dóchas, membre de Forus en Irlande.

Disposer de canaux de communication clairs et concis est essentiel pour toute organisation en réseau, tel que Dóchas. Cela nous permet de communiquer efficacement et de faciliter la communication entre nos membres, qui sont tous engagés en faveur du changement mondial et de l'égalité. 

 Pour ce faire, Dóchas a demandé le soutien de FORUS en 2018, avec pour objectif principal de rendre notre site Web plus accessible, de développer une carte virtuelle pour présenter l'étendue des opérations de nos membres et de renforcer notre capacité à héberger des webinaires et des contenus vidéos en direct. Mais personne n'aurait pu prévoir le changement fondamental des communications en ligne, auquel nous avons dû nous adapter en 2020, en raison de la pandémie de COVID-19.  

L'un des principaux résultats du projet Forus était de ''renforcer notre capacité à organiser des webinaires et des v-blogs en direct''. Étant débutant dans ce domaine, j'ai commencé à rechercher comment cela pouvait être réalisé, pour finalement trouver une solution qui garantissait un équilibre entre être conscient de son budget et avoir une solution technologique réaliste à ce dont nous avions besoin. Je pensais qu’il suffisait d’avoir un bon microphone, un adaptateur qui permettrait à un appareil photo reflex numérique décent de se connecter à un ordinateur portable, à un logiciel gratuit et à You Tube en direct. 

Mes recherches ont eu lieu au moment même où les informations sur le coronavirus commençaient à se répandre, à travers le monde. Je ne savais pas à l'époque que notre passage à l'espace virtuel se produirait plus tôt et plus dramatiquement que je ne l'avais prévu. 

Le 13 mars, Dóchas a organisé un séminaire utilisant une option Zoom pour les personnes qui ne pouvaient pas y assister en personne, la première fois que j'utilisais Zoom, même si d'autres membres de l'équipe l'utilisaient occasionnellement.  Malgré les inquiétudes quant à la possibilité pour les participants en ligne de contribuer efficacement, ce fut un grand succès.  J'étais loin de me douter que ce serait le dernier événement que nous organiserions en personne, cette année. 

Comme tous les organisations, nous avons traversé une courbe d'apprentissage très raide, dans le monde de Zoom. Nous avons organisé des centaines de réunions et plusieurs grands événements en ligne. D'une position de départ de presque zéro à l'organisation de 100 % de nos réunions et événements en ligne, nous nous sommes exceptionnellement bien ''déplacés''. 

De plus, nous avons tiré parti de notre nouvel environnement en faisant appel à plus de voix sur le terrain que jamais auparavant avec, toujours, un grand nombre de participants. Nos événements en ligne ont également inclus une variété d'options supplémentaires, allant de la projection de vidéos au vote lors de notre assemblée générale. 

Mais qu’en sera-t-il de nos événements à l’avenir ? Demeurerons-nous davantage dans l'espace virtuel même lorsque le monde commencera son retour vers un monde normal, ou assisterons-nous à un nouveau face à face ? Si c'est ce dernier, et que nous revenons dans le monde des centres de conférence, des hôtels et des salles de réunion, quelle part de ce que nous avons appris au cours des huit derniers mois apporterons-nous avec nous ? Pour moi, la réponse est, beaucoup. 

Je crois que la connectivité et l'agilité que les événements à distance ont apportées à notre organisation et à nos membres l'emportent sur de nombreux inconvénients et qu’il est essentiel que lorsque nous revenons aux "anciennes méthodes", nous devons toujours accorder autant d'importance à l'aspect virtuel de nos événements qu'aux aspects hors ligne. Alors que nous nous tournons vers l'avenir de notre présence en ligne grâce au support de FORUS, nous attendons avec impatience l’existence d’un site Web original offrant des outils et des ressources facilement accessibles et une solution d'événement en ligne avec un bon microphone, un adaptateur qui permettrait à un appareil photo reflex numérique décent de se connecter à un ordinateur portable, un logiciel gratuit, You Tube live et une capacité nouvellement acquise avec Zoom.