Par Pierre Konlani

La Fédération des Organisations Non Gouvernementales au Togo (FONGTO) a procédé du 29 août 2019 au 17 juillet 2020, à la mise en place de sept commissions thématiques. Cette action est la mise en application des statuts révisés le 12 Octobre 2018 qui instaurent les commissions thématiques comme un organe de la FONGTO.  

L’objectif de cette mise en place des commissions thématiques pour la FONGTO est de mettre ensemble les membres travaillant dans les mêmes domaines afin de mutualiser leurs ressources et d’être une force de proposition. Trois commissions pilote (Droits humains et groupes vulnérables ; Santé et assainissement ; Gouvernance et développement participatif) mises en place en aout 2019 ont permis à la FONGTO de se familiariser avec le fonctionnement des différentes commissions afin de lancer les quatre autres. C’est ainsi que les commissions (…) ont été mises en place en juillet 2020.

A l’issue de cette mise en place, les commissions thématiques se réunissent au moins une fois par mois à la FONGTO et travaillent sur les projets de développement. Elles participent également à la mise œuvre du Plan National de Développement PND au côté de l’Etat, à travers les actions entreprises au sein des commissions thématiques. 

 A ce jour, trois projets ayant un lien avec le PND ont été rédigé pour répondre à des appels à projets : African Women’s Development Fund, le Projet de promotion d’équité-genre et de renforcement de capacités des groupements de femmes dans la préfecture du Haho-Région des Plateaux au Togo, en vue de répondre à l’appel à projet de la FRANCOPHONIE AVEC ELLES. 

Une commission thématique participe à la mise en œuvre du projet d’investissement de résilience des zones côtières en Afrique de l’Ouest  WACA-ResIP portant sur le développement des filières agricoles dans les sept préfectures notamment la préfecture du Golfe. 

Les commissions thématiques participent au cadre de concertation sur les politiques publiques au côté de l’Etat. Dans ce cadre, un protocole de partenariat a été proposé par la commission Santé et Assainissement et soumis à l’Agence Nationale d’Assainissement et Salubrité Publique (ANASAP).

Il faut avouer que ce projet ne s’est pas réalisé sans difficulté. Malgré avoir commencé à mettre trois commissions thématiques pilotes en place, la mobilisation des membres a été difficile en raison de la divergence des emplois du temps des membres qui y ont participé. Cependant, l’élection des responsables des commissions a permis aux membres de discuter entre eux, de convenir d’une date et d’informer ensuite la FONGTO pour les dispositions pratiques à prendre. Pour faire fonctionner les commissions thématiques, il a également fallu plusieurs ressources financières pour assurer la multiplication de certains documents, en plus des pauses cafés afin de motiver les membres.  De plus, la pandémie de COVID-19 ayant paralysé les activités durant au moins trois mois, il a fallu mettre à contribution les plateformes en ligne (Whatsapp) pour effectuer les échanges.

En somme, et malgré quelques aléas, les commissions thématiques ont donné un nouvel élan à la faitière. D’une part, la FONGTO à renforcé les services rendus à ses membres et d’autres part les membres ont amélioré leur participation aux activités de la FONGTO.