Par Moussa Coulibaly, Chargé de Communication de la FECONG, membre de Forus au Mali

Les nouvelles technologies de communication sont un outil clé du développement. Cela ne peut être ignoré par les ONG. Ces organisations accumulent d’énormes expériences, compétences et connaissances de leurs propres activités, néanmoins très souvent ces expériences sont méconnues. Pour remédier à cette situation, la Fédération des Collectifs d’ONG du Mali (FECONG), avec l’appui de Forus, s’est dotée d’un site web, une page Facebook et un compte Twitter dans le cadre de la mise en œuvre du « Projet de renforcement de la capacité d’appui de la FECONG aux membres et de sa visibilité ».

Suite à la conception de ces outils de communication, une formation a été donnée à une équipe composée de responsables de la communication des collectifs d’ONG cibles du projet pour leur permettre d’assurer l’animation régulière du site. 

Chaque membre de l’équipe est chargé de la production d’articles sur les activités du collectif et des ONG de sa région, ce qui est de nature à favoriser l’appropriation du projet par les Collectifs membres et les ONG et aussi à leur offrir un espace de visibilité.  

À l’instar d’autres pays, au Mali, la pandémie du Covid-19 a sérieusement impacté les activités des ONG et bousculé les habitudes. À cette pandémie s’est ajoutée la crise sociopolitique qui a conduit à la démission du Président de la République.  

C’est dans ce contexte que l’équipe a entamé et continue sa mission d’animation du site web www.fecongmali.org et des plateformes sociales, à savoir la page Facebook @FecongMali et le compte twitter @FecongMali 

Les difficultés rencontrées se résument à un problème de connexion internet, notamment des perturbations au niveau de certaines régions et également à un besoin en renforcement de capacités de certains animateurs en matière de rédaction d’articles.    

Depuis leur création, le site Web et les plates-formes de réseaux sociaux sont devenus de vrais outils d’expression pour la FECONG qui y a publié un message de sensibilisation à l’observation des mesures de prévention du Covid-19, ainsi qu’une déclaration faisant connaître sa position face aux sanctions imposées au Mali par la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). 

Après six mois de fonctionnement, le site Web a enregistré 2041 visites.  

Financé par l’Agence Française de Développement et l’Union Européenne à travers Forus, le projet couvre une période de 10 mois. Il a été apprécié par les collectifs membres. Ainsi, selon le Président de la Coordination régionale des ONG de Mopti M. Fakassi FOFANA, « ces outils nous permettront de relancer notre fédération et de continuer à assurer ses offres de service à nous les membres en particulier, et aux ONG de façon générale ».

La FECONG existe désormais sur la toile mondiale et dispose d’outils pour porter sa voix et soutenir les actions et positions de son choix. Le défi à relever est d’assurer l’animation régulière du site et des réseaux sociaux et d’obtenir une appropriation du projet par toutes les parties prenantes. La clé de la réussite ici est de pouvoir compter de façon permanente sur des animateurs compétents et motivés et ainsi permettre la contribution et la participation active de nos membres.