Par le Département de renforcement institutionnel d’ASONOG, membre de Forus au Honduras

ASONOG a initié en septembre 2020 un processus virtuel de renforcement des capacités dans le cadre de notre projet mené avec Forus. L’objectif de ce processus était d’améliorer les capacités de gouvernance institutionnelle de nos organisations membres.

Le processus de formation s’est déroulé selon la méthodologie « apprendre en faisant », c’est-à-dire que le point de départ a toujours été la propre expérience des sept organisations affiliées sélectionnées et de leurs équipes de travail, laquelle est enrichie par des concepts théoriques de manière à en tirer des enseignements et de bonnes pratiques qui nous ont permis d’évoluer à partir du collectif. La participation de collègues des domaines des programmes et des finances travaillant au sein de nos organisations affiliées a permis d’enrichir les différents points de vue et réflexions.

En termes de contenu, le processus a été développé en trois modules. Le premier a porté sur le cycle de gestion de projets, sur nos pratiques institutionnelles et sur des espaces d’amélioration ; les participants ont exprimé la nécessité de cette réflexion, car les charges de travail finissent par devenir une contrainte institutionnelle sur les actions des organisations de la société civile. Le deuxième module a été axé sur les modèles de management partagé, nous avons eu l’occasion d’aborder trois expériences d’autres organisations sur les modèles de partage des coûts, sur le travail par alliances et sur les cadres de programme uniques à plusieurs organisations. Ces expériences ont servi de base à une réflexion approfondie sur nos propres dynamiques, comme espace collectif, pour identifier nos potentiels ainsi que les obstacles nous empêchant de mener à bien un travail collectif de réseau. Enfin, dans le dernier module et en nous basant sur les deux modules précédents, nous nous sommes centrés sur l’élaboration de projets. L’intérêt de ce module réside surtout dans le fait qu’il a amené nos organisations affiliées à reprendre les réflexions et les enseignements des deux premiers modules, pour les intégrer dans des exercices pratiques d’amélioration continue et d’identification des enjeux communs.

Sans aucun doute, ce type de processus prend beaucoup plus d’ampleur dans un contexte de plus en plus difficile en termes de gestion de ressources de tous types, comme ont pu le mettre en valeur les participants lors des formations et des discussions de groupe, pendant lesquels ils ont expliqué être de plus en plus souvent confrontés à des restrictions budgétaires de la part des donateurs, à la diminution des ressources et à la concurrence d’autres acteurs.

Chez ASONOG, nous sommes déterminés à poursuivre les efforts nécessaires pour permettre à nos organisations affiliées de devenir plus fortes et durables de manière à construire notre marque de fabrique avec force et à nous positionner comme une référence nationale apportant des contributions variées dans les différents domaines de travail pour le développement de notre pays


Photo: Chris Montgomery / Unsplash