Par Rigo Gene Woyie, Secrétaire Général, Conseil National des ONG de Développement

Le Conseil National des ONG de Développement de la RDC a organisé ce mercredi 8 janvier 2020, avec l’appui de Forus, un atelier de collecte des données dans le cadre d’une étude de la société civile en Afrique. Cette étude est conjointement menée avec le « Centre for International Development and Training (CIDT) » de l’Université de Wolverhampton en Grande Bretagne. 

L’ouverture des travaux a été faite par Monsieur Rigo GENE, Secrétaire Général du CNONGD et Madame Sarah HENON, Responsable du développement chez Forus. Il a été animé par deux chercheurs du CIDT, MBZIBAIN Aurelian (Dr) et NKUINCHUA Téodyl. Cet atelier avait pour objectif spécifique de faire une analyse de la situation actuelle du CNONGD, et plus largement du secteur de la société civile en République Démocratique du Congo. Cette analyse situationnelle est un processus d’examen et de compréhension de l’environnement dans lequel le CNONGD vit et opère. Cela impliquait d’identifier les enjeux, les forces et le développement pouvant influer sur le travail de la plateforme nationale des ONG de développement de la RDC.

Au cours de cet atelier, les facilitateurs ont eu recours une approche méthodologique participative à travers l’utilisation des outils ci-après : Frise chronologique, analyse PEST, analyse SWOT, diagramme de Chapati, champ de forces et analyse des forces et faibles. Ce qui a permis aux participants de dresser en une journée de travail la situation actuelle du CNONGD ainsi que les champs de forces qui sous-tendent le réseautage effectif au sein de la société civile nationale et internationale.

Les 16 participants à cet atelier sont venus des différentes ONG membres du CNONGD, essentiellement du CRONGD Kinshasa, ont participé activement aux travaux des groupes et à la réalisation des objectifs qui ont été assignés. Le CNONGD, Forus et les Experts du CIDT sont satisfaits des résultats obtenus à la fin de l’atelier. Les données collectées et les recommandations finales de cette étude permettront au CNONGD de revisiter son plan stratégique et à Forus international de mieux comprendre les dynamiques de la société civile en Afrique.
 
Suite à l’atelier organisé en RDC, les chercheurs de CIDT comptent se rendre au Chad, en Zambie, au Botswana, en Gambie et au Bénin pour poursuivre l’étude.