Fraser Reilly-King, Directeur de la Recherche et des Politiques,Conseil canadien pour la coopération internationale

Selon le CCIC, membre canadien de Forus, 2019 sera une année importante pourles objectifs de développement durables (ODD), puisque les gouvernements seréuniront deux fois pour examiner les progrès dans leur mise en œuvre, d’aborden juillet au Forum politique de haut niveau, au niveau ministériel et ensuite,en septembre, au niveau des chefs d’État. Ce dernier forum sera la premièreréunion de ce type depuis l’adoption des ODD, il y a quatre ans, et examinerales résultats à la fois de la mise en œuvre et du processus en tant que tel.

2019 marquera aussi la troisième fois qu’un réseau global d’organisations dela société civile (dont Forus) aura publié une mise à jour sur la« Progression de la mise en œuvre des ODD au niveau national » (uneévaluation indépendante de tous les examens nationaux volontaires (RNV) soumisau FPHN chaque année (46 en 2018).

L’évaluation passe en revue les pays en fonction de dix piliers clés de mise enœuvre, y compris la gouvernance et les mécanismes institutionnels, le principede ne laisser personne en marge, l’engagement des parties prenantes et lespartenariats pour réaliser les ODD, entre autres. Elle identifie aussi lesbonnes pratiques et études de cas là où les États enregistrent des résultatspositifs dans différents éléments de la mise en œuvre des ODD (fournissant ainsiune inspiration sur ce que différentes organisations de la société civilepeuvent exiger de leur gouvernement). Enfin, le rapport contient desrecommandations pour améliorer la mise en œuvre et le processus de RNV et desoumission de rapports, ainsi que pour renforcer la redevabilité dans le cadrede la mise en œuvre de l’Agenda 2030.

Le rapport de 2018 a mis en évidence que la majorité des examens nationaux de2017 avaient établi des éléments fondamentaux de mise en œuvre. Toutefois, lamise en œuvre demeure inégale, aucun État n’enregistrant de réels progrès surl’ensemble des dix piliers évalués. De plus, le niveau d’engagement desgouvernements à l’égard des dix piliers n’est pas uniforme, aussi bien auniveau national que d’un pays à l’autre. Il faut intensifier les efforts pourassurer un haut niveau de mise en œuvre à travers tous les piliers au sein despays et par tous les pays pour réaliser les ambitions de l’Agenda 2030 etatteindre les objectifs des ODD.

En s’inspirant du rapport de l’année dernière, le rapport de 2019 approfondiracertaines analyses des dix piliers, notamment concernant des éléments liés auprincipe de ne laisser personne à la marge, la mesure dans laquelle les Étatsremplissent leurs obligations environnementales et comment les États incluentles ODD dans leur budget.

Compte tenu de l’importance des discussions concernant le FPHN en 2019, lerapport présentera aussi un résumé des recommandations principales découlantdes enquêtes menées par l’Action pour le développement durable, Forus etTogether2030.


Et pour faire en sorte qu’il soit accessible à un large éventail d’individus etd’organisations, les résumés analytiques du rapport intégral en anglais seronttraduits en français, espagnol et arabe.


Les membres de Forus recevront une copie du rapport l’année prochaine, avec unelettre d’accompagnement contenant les principaux messages que nous vousencourageons à diffuser à vos points de contact nationaux pour les RNV. Vousaurez ainsi la possibilité de vous pencher sur ces questions crucialespréalablement au FPHN et au sommet des chefs d’État.

Le rapport a été très bien accueilli (et utilisé) par les gouvernements, lasociété civile, les milieux universitaires et les Nations Unies en 2018.Aidez-nous à obtenir le même succès en 2019.