écrit par Andrew May, conseiller en protection sectorielle (Bond)


Le groupe de travail sur la protection des personnes de Forus s'est réuni pour un webinaire consacré à l'importance du leadership et de la culture organisationnelle pour la protection des individus. La mise en place d'une culture positive de la protection commence par un engagement explicite des dirigeants à en assumer la responsabilité, à faire continuellement preuve d’un leadership fondé sur des principes et à susciter l'adhésion en faveur des initiatives de protection.

Le groupe de travail a suggéré ce sujet dans une enquête sur les priorités qui a été réalisée lors de ses travaux avec les membres. Une culture positive de la protection est essentielle pour garantir que les organisations protègent leurs personnels et les personnes avec lesquelles elles entrent en contact contre tout danger. La mise en place d'une culture positive de la protection commence par un engagement explicite des dirigeants à en assumer la responsabilité, à faire continuellement preuve d’un leadership fondé sur des principes et à susciter l'adhésion en faveur des initiatives de protection.

Les dirigeants doivent également veiller à ce que les politiques et procédures de protection fonctionnent dans la pratique, qu’elles soient appliquées et qu’elles conviennent à tous les groupes exposés à une menace. La protection des personnes étant un sujet sensible, il est essentiel d’exercer son leadership de manière positive afin que tous les membres d'une organisation se sentent autorisés à partager leurs opinions et à faire part de leurs préoccupations. Par conséquent, la compréhension et la participation à la protection au niveau du leadership sont indispensables si l’on souhaite provoquer un changement culturel.

Les plateformes peuvent contribuer à renforcer la confiance au plus haut niveau de leurs membres en proposant une formation d’initiation à la protection et en offrant un soutien entre pairs aux membres du conseil d’administration. Le processus permettant de déclencher un changement culturel positif devrait encourager le personnel à travailler collectivement et à fournir une rétroaction franche et honnête.

Les organisations pourraient favoriser l’engagement et la participation de leur personnel en déléguant des pouvoirs et en développant des outils (par exemple, l’outil « Pledge to Action » de l’organisation InterAction) conçus pour être utilisés par le personnel à tous les niveaux. Le changement culturel en matière de protection est un processus à long terme où l’obtention de résultats immédiats peut s’avérer impossible.

Il est important que les dirigeants comprennent ce processus afin de gérer les attentes et de comprendre l’engagement requis. Compte tenu du fait que toute démarche visant à créer le changement s’inscrit sur le long terme, les dirigeants doivent clairement indiquer à l'ensemble de leurs organisations qu'un tel processus peut prendre plusieurs années avant d’aboutir. Tous les outils et conseils produits par les plateformes sectorielles doivent être conçus de manière flexible et utiliser des formats qui permettent aux membres d’engager rapidement ce travail sur de longues périodes.

Les dirigeants doivent comprendre en quoi consiste leur responsabilité ainsi que la manière dont ils doivent suivre les progrès accomplis lorsqu'ils modifient une culture de protection. Les plateformes doivent mesurer l'engagement de leurs membres à l'égard de leurs outils de leadership et de leurs conseils, tout en s’abstenant de les contrôler à l’excès. Cela a pour but de s'assurer que leurs outils et conseils sont utiles et que le changement culturel reste un processus efficace.

Les approches légères des plateformes peuvent inclure le maintien de l'engagement vis-à-vis des changements sectoriels et l'apprentissage entre pairs, tandis que les approches plus approfondies peuvent impliquer la production de rapports internes. Le leadership et la culture organisationnelle, dans le contexte de la protection, consistent essentiellement à suivre le mode de fonctionnement d’une organisation et à prendre des mesures de responsabilisation et de suivi.

Les définitions du leadership transformationnel et du changement culturel varieront toujours quelque peu d'une organisation à l'autre. Ce qui devrait être universel, c’est que, pour susciter un changement dans le domaine de la protection par le biais du leadership et de la culture organisationnelle, les organisations doivent tout faire pour mettre en œuvre des bonnes pratiques et des valeurs et comportements clairement définis en matière de protection. Elles doivent permettre également une curiosité et un contrôle quotidiens au centre de leurs activités et à tous les niveaux.